24/12/2009

En ce 24 décembre

noel-voeux-blog copie

07:03 Écrit par Juliette dans Vie quotidienne | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Raler une dernière fois

Hier, j'ai été passer un scanner à l'hopital. Rien de grave.

Il fallait m'injecter de l'iode puis un produit de constraste. Toujours rien de grave.

Le jeune homme qui devait procéder à l'injection n'avait pas l'air de savoir où piquer. Là c'est problématique!

Il a entassé l'aiguille (vu sa délicatesse, y a pas d'autres mots) dans mon bras droit, me donnant l'impression qu'il cherchait à le transpercer. Sa collègue est venue le rejoindre et, comme si je n'étais pas là, il lui dit "j'arrive pas à l'enfoncer plus! Tu crois que c'est rentré convenablement?"

J'étais allongée, heureusement pour lui.

La blonde lui répond "Je sais pas, on dirait"

Sur le coup, j'ai hésité entre prendre mes jambes à mon cou ou tomber dans les pommes mais elle a enchaîné "Ah non, ça gonfle c'est pas bon!"

Du coup, je suis redevenue visible et elle m'a dit qu'il fallait recommencer. Elle a même demandé si j'avais des problèmes lors des prises de sang!!! Vous avez déjà eu une prise de sang sur l'avant bras vous? Moi non!

Elle m'a mis un pansement en entourant mon bras d'adhésif, super serré.

Le type s'est donc attaqué au bras gauche et là, miracle! Il a trouvé une veine!

Pas gêné pour un sous, il m'a lancé un "je pique" avant de prendre le creu de mon bras d'assaut. Comme si c'était nécessaire...

La blonde rigole, doucement "Ah! avec ce sang qui coule, on est sur d'être au bon endroit!" Ah? Pour placer une perfusion faut faire saigner le patient? (bon, d'accord, y avait pas tant de sang que ça... mais quand même)

J'ai eu droit à un énorme pansement pour maintenir l'aiguille dans le bras et on m'a gentiment donné la seringue à tenir. Puis premier passage dans la machine.

Ensuite, le boucher est revenu à la charge: "je vous injecte le produit de contraste. Vous pourriez ressentir une chaleur intense dans tout le corps et un drôle de gout en bouche" Quand on dit que les gens ne savent pas annoncer de bonnes chose!

En effet, pour avoir chaud, j'ai eu chaud (et pas qu'à cause du produit).

Finalement, le plus de temps qu'il auront mis ça aura été pour me piquer!

Reste à attendre les résultats.

06:50 Écrit par Juliette dans Vie quotidienne | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/12/2009

Ce qui devait arriver arriva...

Nhom toussait, avait mal à la gorge, le nez qui faisait des siennes...

Moi j'étais tranquille et en parfaite santé.

Hier, fin de soirée, un vilain petit mal de gorge est venu se loger sans un mot.

Aujourd'hui, il est toujours là.

Nhom a réussi à me filer sa crève et, comme d'habitude, lui va mieux!

Criant

10:20 Écrit par Juliette dans Vie quotidienne | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |