25/05/2010

Moi je tourne en rond, je tourne en rond...

Faudrait parfois pouvoir tourner en carré!

 

Bref...

Ce matin, convocation de l'onem: "allez au cinéma pour recevoir votre carte winwin"

C'était pas dit comme ça mais c'est pourtant ce qu'il s'est passé. Déjà avoir rendez-vous au cinéma pour rencontrer des gens de l'onem, ça m'a perturbée (et Dieu seul sait que je me perturbe vite).

Mais avoir droit à un speach de 10 minutes (15 si on veut être généreux) pour s'entendre lire des informations disponibles sur net... Bof.

En plus, leur fameuse carte winwin, ben ils auraient pu l'envoyer par la poste. Mais ça aurait impliqué qu'on ne doive pas se taper M. Dérangeant au passage des gens pour nous y conduire, garder les enfants... Ben oui, c'est bien connu: les chômeurs sont des fainéants.

Mais bon... J'ai le joli papier qui devrait faire de moi le rêve de tous les employeurs: imaginez une employée dont la quasi totalité du salaire est payée par l'état! C'est le rêve ma bonne dame (et mes bons messieurs aussi, pas de sexisme entre nous)

Maintenant, faudrait que je devienne prof ou que j'ai quelques diplômes supplémentaires. Parce que quand je vais voir sur le site du forem... Ben c'est toujours les mêmes demandes qu'on y retrouve.

Bon, je cesse de râler. Il y a du soleil et j'ai un atout supplémentaire. Que demander de plus? Un boulot? Ha ben oui tiens, c'est pas con comme idée.

12:20 Écrit par Juliette dans Vie quotidienne | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : travail, emploi, chomeur, winwin |  Facebook |

12/05/2010

"Jacques a dit..."

"Jacques ne dit pas tout,
Jacques ne dit mot
Jacques ne sait pas ce qu'on vit
Jacques ne sait pas que c'est tout gris..."


Coup de blues des petites heures qui défilent.
Et ces paroles de Christophe Willem, comme une évidence.

C'est en lisant le blog d'Anaïs que j'y ai repensé.

"Jacques a dit cours, Jacques a dit aime

J'ai beau t'aimer tu pars quand même..."

"Jacques a dit chante, si tu le veux

Moi je déchante peu à peu"

Pfff la vie n'est pas gaie quand on cours après le sommeil. Il est tout proche et je n'arrive pas à l'attraper...